Fonds Alice Rivaz

Inventaire du Fonds Alice Rivaz déposé aux Archives littéraires suisses



Inventaire établi par Céline Cerny, Stéphanie Cudré-Mauroux et Marius Michaud








Archives littéraires suisses

Hallwylstrasse 15
CH-3003 Berne


Courriel : arch.lit@nb.admin.ch



Inventaire encodé par Ursula Ruch, octobre 2008


Aperçu du fonds

Auteur/Origine : Alice Rivaz (1901-1998)
Titre : Fonds Alice Rivaz
Dates extrêmes des documents : 1889-1997
Résumé : Manuscrits, correspondance, photographies, peintures et dessins, documents personnels, ouvrages, articles
Collation : 21 boîtes, 1 cartable, 1 boîte grand format
Cote : ALS Rivaz

Alice Rivaz en 1961 (© Studio Mandanis, Genève).

Biographie d'Alice Rivaz

Alice Rivaz, de son vrai nom Alice Golay, est la fille unique d’Ida-Marie, née Etter, et de Paul Golay. Née le 14 août 1901, elle passe ses jeunes années à Rovray dans le canton de Vaud où son père, futur militant socialiste et juriste, est instituteur. En 1904, la famille déménage à Clarens, période heureuse évoquée dans L’Alphabet du matin. En 1910, elle s’installe dans le quartier de Chailly, au nord de Lausanne. Les années d’adolescence et d’études d’Alice Golay sont marquées par son amour de la musique. Après une année au Gymnase de jeunes filles, elle entre au Conservatoire de Lausanne où elle obtient un diplôme d’enseignement du piano. Elle ne pourra toutefois entrer en classe de virtuosité en raison de ses trop petites mains, dira-t-elle plus tard, et donne alors des leçons à domicile. Suivant le conseil de son père, la jeune femme suit également une formation pratique et obtient en octobre 1921 un certificat de sténographie. En juin 1925, Alice Rivaz est engagée par le Bureau international du Travail (BIT) à Genève où elle accomplira toute sa carrière. Durant l’entre-deux-guerres, elle milite au sein de différents mouvements pacifistes. Installée dès 1931 au numéro 5 de l’avenue Weber, elle ne quittera son petit appartement genevois qu’en 1991 pour achever sa vie dans une maison de retraite à Genthod où elle décède le 27 février 1998.

Durant la deuxième Guerre mondiale, tandis que le BIT est momentanément déplacé à Montréal, Alice Rivaz, qui a choisi de prendre pour pseudonyme le nom d’une commune de Lavaux, écrit et publie ses premiers ouvrages : Nuages dans la main (1940), Comme le sable (1946) et La Paix des ruches (1947), très bien reçus par la critique. Elle obtient en 1942 le Prix Schiller. Préoccupée par les questions sociales, elle écrit plusieurs articles sur la condition féminine et la place des femmes dans l’univers des lettres. Ses textes mettent en scène des personnages essentiellement féminins, évoluant dans un monde du travail qu’Alice Rivaz connaît bien.

Une fois la guerre terminée, elle réintègre le BIT, puis, après la mort de Paul Golay, elle accueille chez elle sa mère dont elle est très proche. Ces responsabilités lui laissent trop peu de temps pour se consacrer à l’écriture qu’elle ne retrouve qu’au moment de sa retraite en 1959. Alice Rivaz publie deux recueils de nouvelles: Sans alcool (1961), De mémoire et d’oubli (1973) ; trois récits autobiographiques : Comptez vos jours (1966), L’Alphabet du matin (1969) et Ce nom qui n’est pas le mien (1980), ainsi que deux nouveaux romans : Le Creux de la vague (1967) et Jette ton pain (1979). En 1980, son œuvre romanesque est couronnée du Grand Prix C. F. Ramuz. En 1983, elle publie Traces de vie, pages de ses carnets datant des années 1939 à 1982 qui mettent en lumière ses goûts, ses lectures, ses opinions sur la vie et la société en général. La majorité de son œuvre est éditée aujourd’hui aux Éditions de l’Aire.

Le Fonds Alice Rivaz comprend également une petite collection Paul Golay (1877-1951). Instituteur puis militant socialiste, Paul Golay dirigera L’Aube, revue pacifiste, et sera rédacteur au Droit du Peuple. Devenu conseiller juridique, il se met au service des déshérités. Polémiste virulent, il est l’auteur de milliers d’articles et sera également conseiller communal, député au Grand Conseil vaudois et conseiller national (1925-1942).

Description sommaire

Brouillons autographes et dactylographiés de certaines œuvres, carnets de notes, nouvelles inédites, pièces radiophoniques et allocutions. Correspondance de l’auteur avec sa famille et avec notamment Georges Borgeaud, José Corti, Alice Curchod, Marguerite Fiaux, Bertil Galland, Pierre Girard, Georges Haldas, Jean-Georges Lossier, Jean Pache et Charles Ferdinand Ramuz. Documents personnels : contrats d’éditions, carnets, peintures et dessins de l’auteur, photographies, livres, textes de tiers. Collection d’articles de presse sur et de l’auteur. Documents Paul Golay : œuvres, articles, coupures de presse et photographies.

Alice Rivaz a noté au dos de cette photo: "Alice Rivaz en peintre de dimanche".
Alice Rivaz en 1936.

Organisation des documents

Nous avons organisé les documents du Fonds Alice Rivaz de la façon suivante:
- A. Manuscrit, tapuscrits, carnets de notes de l'auteur
- B. Correspondance
- C. Documents personnels
- D. Collections
- E. Documents de Paul Golay (1877-1951), père d'Alice Rivaz


Restrictions d'accès

Consultation limitée à la salle de lecture des ALS. Restrictions conformément au droit d'auteur et aux droits attachés à la personnalité.

Remarques

Toutes les données conjecturales sont signalées entre crochets carrés [ ], ainsi que les incipit des manuscrits et des tapuscrits sans titre. Les titres donnés entre crochets carrés permettent de rattacher le document décrit à un titre de l’auteur figurant sur d’autres documents.

Les titres en italique désignent les œuvres (romans et recueils) publiés en volume. Les titres entre guillemets désignent les titres de la main de l’auteur sur le document décrit.

Un précieux travail de classement a été effectué par Françoise Fornerod, exécutrice testamentaire littéraire d’Alice Rivaz, avant le dépôt des archives aux ALS. Cet inventaire lui doit beaucoup.


Liste des abréviations

aut. autographe/s
corr. corrections
couv. couverture
dact. dactylographié/e/s
f. feuillet
ff. feuillets
ms. manuscrit/e/s
num. numéroté/e/s
n. s. non signé/e/s
part. partiellement
s.a. signature autographe
S.d. sans date
s.l.n.d. sans lieu ni date
S.l. sans lieu


Mention lors de citations

Archives littéraires suisses (ALS). Fonds Alice Rivaz.

Mode d'acquisition du Fonds Alice Rivaz

Les Archives littéraires suisses ont acquis le Fonds Alice Rivaz en 1998.

Autres instruments de recherche

Fonds Alice Rivaz à la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne : BCU Rivaz, IS 4393. 3 cartons.

Le Temps d’Alice Rivaz, album édité par Françoise Fornerod, Genève, Éditions Zoé, 2002.

Mise en valeur du fonds

Le classement du Fonds Alice Rivaz a été établi par Céline Cerny, Stéphanie Cudré-Mauroux et Marius Michaud. Mesdames Ménétrey et Brunner ont, durant leurs stages, collaboré au catalogage du fonds.

Types d'index

Index des types de documents
Carnets de notes
Documents personnels
Dossiers thématiques
Lettres
Manuscrits
Œuvres picturales
Photographies
Tapuscrits

Table des matières :

A ŒUVRES
A-1 Romans/Récits
A-1-1 Comme le sable (1946)
A-1-2 Comptez vos jours (1966)
A-1-3 L’Alphabet du matin (1969)
A-2 Nouvelles éditées
A-2-1 Sans alcool, recueil (1961)
A-2-2 "La petite fille de la rue du Simplon" (1991)
A-3 Carnets
A-3-1 Traces de vie (1983)
A-3-2 Carnets de notes et feuillets épars réunis par Alice Rivaz en vue de la suite de Traces de vie
A-3-3 Carnet isolé
A-4 Pièces radiophoniques
A-5 Nouvelles inédites
A-6 Notes éparses, fragments et brouillons
A-7 Prix, manifestations et allocutions
A-7-1 Grand Prix C. F. Ramuz
A-7-2 Prix Canada-Suisse
A-7-3 Anniversaires
B CORRESPONDANCE
B-1 Lettres d’Alice Rivaz
B-2 Lettres à Alice Rivaz
B-3 Correspondance de tiers
B-4 Correspondance familiale
C DOCUMENTS PERSONNELS
C-1 Œuvres picturales d’Alice Rivaz
C-2 Œuvres picturales de tiers
C-3 Photographies
C-4 Livres d’Alice Rivaz
C-5 Carnets personnels
C-6 Contrats d’éditions
C-7 Brochures, livres, revues, catalogues divers
C-8 Divers programmes, listes d’adresses, menus, récompense
D COLLECTIONS
D-1 Articles et textes publiés par Alice Rivaz
D-2 Articles et textes sur l’œuvre d’Alice Rivaz
D-3 Coupures de presse sur divers sujets
D-4 Manuscrits et textes de tiers
E DOCUMENTS DE PAUL GOLAY (1877-1951), PÈRE D’ALICE RIVAZ
E-1 Textes, discours, articles et chroniques de Paul Golay
E-2 Articles sur Paul Golay
E-3 Correspondance et photographies
E-4 Documents divers
F ACQUISITIONS ISOLEES
F-1-C Copies du dossier Alice Golay au Bureau International du Travail (BIT)
F-1-D Saisies sur CD d'enregistrements sonores (bandes et cassettes) d'Alice Rivaz